Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Jours

Publié le par TW

Chaloupes indécises, les jours qui dérivent, Leurs contenus versant dans les nuits qui les noient, Secrètement font bruire des ondes lascives D’un message caché dans leur coque de noix. Peu d’entre peuvent dire de leurs cargaisons, D’une improbable main...

Lire la suite

Ombre

Publié le par TW

Rencontré l’ombre rouge un matin primitif, Clandestine doublure apparue d’un aveu. D’une éclipse pochée par un essor votif. A feux doux l’aube ornait des orgues nuageux. Nul dieu évidemment, ni passé ni présent. Nulle grise fumée, nul élixir complice....

Lire la suite

Kippa

Publié le par TW

Je n’en avais pas causé jusque maintenant. Et puis, question d’ambiance peut-être, je me dis qu’il faudrait bien, quand même, que j’en dise quelque chose. C’était à l’automne dernier, en pleine tombée de feuilles mortes, en plein raccourcissement des...

Lire la suite

Rêves

Publié le par TW

Rappelle-lui, nous finissions Toujours plus ou moins éventrés Sur un banc mouillé de limons Une fois la crue retirée. Sous le regard des yeux de gaz Qui du fond des cieux, en silence, Tournent leurs mécaniques phases Parmi les restes d’une danse. Les...

Lire la suite

Ver

Publié le par TW

Toisant, pensif, le frère, éternel assassin, Ecoeuré de batailles au nombre sans fin, Qu’une froide mémoire sacralise en vain, Le ver est dans le fruit et regarde Caïn. Triste, mélancolique et dans les airs fumeux Balançant d’une épingle sa tête insolite,...

Lire la suite

Hallumination

Publié le par TW

En simple habit de peau, le fils d’une gorgone, Casqué de cauchemar, chevauche aveuglément Une ellipse de vent de soufre et de carbone Au-dessus des morts-mondes couverts de ciment. Une rengaine symphonique électrifiée Par des parques de fer, jette des...

Lire la suite

Trouble

Publié le par TW

L’ennui gonfle sa propre voile D’une haleine empesée d’alcool, Flasque panse de molle toile Plus ou moins resserrée au col. Glisse ballant insubmersible Au dos d’une lame étendue, Onde sans vent, presque illisible, Sans écume et sans or perdu. Flottent...

Lire la suite

Madame B

Publié le par TW

Non ce n’est pas parce que ça va tout bientôt faire dix ans. Dix ans que … hop ! … Ah non, vingt ans ! Vingt ans déjà ! Que hop… Plus rien… Une pluie de cendre … Non. Ce n’est pas seulement pour ça. C’est simplement que oui, ça aussi, ce fut un jour de...

Lire la suite

Ronde

Publié le par TW

Dans un virevoltant bouquet d’éventails, vivre De lames hérissées en griffes animales. A la renverse tête au bout des reins et suivre Une ronde foraine à la joie infernale. Tournoyer, tournoyer, parmi des fleurs diaprées, Des pétales de peau comme des...

Lire la suite

Le temps des cerisiers

Publié le par TW

J’imagine puisque je n’y suis pas. Je n’y suis pas mais je les connais ces allées. Ces petites rues dans les quartiers résidentiels, dans les cités pavillonnaires ajoutées à des villages, dans les banlieues préservées, pas forcément cossues, et pourtant...

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 > >>